Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier 'T' in /htdocs/admin/functions.php on line 461

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '4' in /htdocs/admin/functions.php on line 724

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '5' in /htdocs/admin/functions.php on line 735
EMERGENCE-GROUPE: 108 mois d’arriérés de salaire, le personnel administratif de l’assemblée provinciale du Nord Kivu monte au créneau
  • info@emergence-groupe.com
  • +243972727228
  • 26-03-2019
  • Victoire MUHINDO
​​​​​​​Les agents administratifs et politiques de l’organe délibérant du nord Kivu ont accumulé ce jour au moins 108 mois d’arriérés de salaire. Ils ont décidé de revendiquer leur droit en prenant d’assaut ce 25 Mars 2019, les installations qui abritent le bureau cette assemblée provinciale. Un seul message est visible sur leurs calicots ; Nous voulons une solution durable avant la nouvelle législature.

Le gouvernement central n’a pas effectué de rétrocessions depuis le début du mois de Décembre 2018 jusqu’au mois de Mars 2019. Ces versements qui manquent à l’appel constitueraient quarante-huit pourcent de salaires des agents et la quote-part des ressources financières du gouvernement provincial destinée à l’assemblée provinciale.

Partant de la constitution de la République Démocratique du Congo à ses articles 197 alinéa 6, 100 alinéa 3 et 175 alinéa 2 et du communiqué officiel du 25 Janvier 2019 du cabinet du numéro Un de la République selon lequel, les dépenses publiques uniquement liées à la prise en charge du personnel ne sont pas frappées par la mesure de suspension, Etant appuyé par celle de l’article 124 alinéa 5 du règlement d’ordre intérieur de l’assemblée Provinciale qui stipule que : « après la promulgation de l’édit budgétaire de l’année, le quart du budget de l’assemblée est mis à sa disposition trimestriellement », Le comportement de ces deux institutions constitue une violation fragrante des dispositions pertinentes des articles près cités que ces derniers ne veulent pas dire.

Selon les études faites par les experts du ministère de finance avec ceux de la direction générale de la dette publique, ce cumul d’arriérés s’élèverait à plus de treize million de dollars américains représentant la dette sociale de rémunération du personnel et les émoluments des députés provinciaux sur dix années de prestations. Cette situation imprègne à ces agents une vie pénible. Le mal dans tout ça, est le fait de priver à cette institution ses moyens pour son bon fonctionnement.

Ce personnel de l’assemblée provinciale sollicite l’implication du chef de l’État et du gouverneur Ad intérim de la province du Nord Kivu afin que justice leurs soit rendue.

Partager ceci