Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier 'T' in /htdocs/admin/functions.php on line 461

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '4' in /htdocs/admin/functions.php on line 724

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '5' in /htdocs/admin/functions.php on line 735
EMERGENCE-GROUPE: Goma: Martin Fayulu continue à clamer une victoire à la Présidentielle de décembre
  • info@emergence-groupe.com
  • +243972727228
  • 19-02-2019
  • Prince Bagheni

Goma: Martin Fayulu continue à clamer une victoire à la Présidentielle de décembre

​​​​​​​Après Kinshasa, Butembo et Beni le candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre 2018, Martin Fayulu Madidi, appelé par les siens ; « soldat du peuple » est arrivé à Goma vers 13heures ce lundi 18 février 2019. Aussitôt arrivé, il a pris une colombe et l’a libéré dans l'espace, en signe de retour de la paix. C’était avant de dire devant une foule nombreuse qu’il est le président élu.

Dans son adresse à la presse quelques minutes après sa descente de l'avion, Martin Fayulu  a précisé le bien-fondé de sa tournée dans le pays: « Merci beaucoup pour le vote,  merci beaucoup de m'avoir voté! Aujourd'hui je suis venu à Goma pour dire au peuple d'ici merci et merci de m'avoir élu, j'ai été élu massivement 62,11%. Cette victoire du peuple ne doit pas partir comme ça.  Nous sommes venus rassurer le peuple que cette victoire ne partira pas, le combat de la vérité des urnes doit continuer. En tant que président nous n'allons pas céder, le Peuple congolais doit être rétabli dans sa victoire. »

Les militants et sympathisants avec des drapeaux et effigies en main l'ont escorté jusqu'au stade Afia où il a tenu son meeting qu’il a animé avec des chants de victoire. Pour témoigner son attachement à tous ceux qui sont tombés sur le champs de batailles et d’autres patriotes qui se sont démarqués de l’ordinaire par leur manière de lutter Martin Fayulu a demandé au public d’observer une minute de silence en disant : «  il y a des vaillants militaires qui sont morts en défendant notre nation, surtout la guerre de l’Est a fait que beaucoup de pertes chez les militaires, je nous demande d’observer une minute de silence, sans oublier mon fils Luc Nkulula qui a beaucoup donné pour le Congo ».

Dans son message, secteur par secteur, Martin Fayulu Madidi a promis plusieurs choses ;

Sécurité

Martin Fayulu s’interroge et demande pourquoi la persistance de l’insécurité à Beni : “j’étais ici dans ce même stade, je vous ai parlé de mon plan d’action lors de la campagne électorale, vous m’avez voté parce que vous avez cru à cela, sur le plan sécuritaire j’ai bien précisé que le camp konkolo de Kinshasa doit être déplacé à Beni. Ça ne se comprend pas que l’on dise que les gens qui tuent à Beni sont connus, mais pourquoi on ne les attrape pas ? On dit que le lieu où ils sont est précis, mais pourquoi alors l’armée ne se déplace pas sur place pour les traquer et finir l’affaire une bonne fois pour toute ? Sait-t-il questionné

Agriculture    

Le développement de cette nation est possible. En ses propres termes FAYULU MADIDI a bien signifié à son public que la RDC a tout pour décoller mais que le leadership efficace lui manque encore : « j’ai été à Butembo, et à Beni, regarde la verdure incomparable que Dieu nous a donné? Tout pousse sur notre sol, les fruits sont là, la fertilité de nos terres n’est plus à prouver, les résultats sont palpables, la nation doit se développer à partir de l’agriculture, les populations continuent à souffrir en dépit de toutes les richesses du pays. Je pense qu’au dernier jour Dieu pourra demander à chaque congolais comment il s’est servi de tout ce qui était en sa possession. Mon combat doit continuer, ce qui me dérange dans ce pays est que certaines personnes se sont enrichies au détriment de toute la population, il nous faut un leadership efficace pour que les richesses du pays profitent à tout congolais ».

La lutte d’une véritable démocratie

Faisant rappel des résultats des élections où il n’a pas été proclamé comme vainqueur, le Président de LAMUKA a signifié à la population de Goma que sa lutte n’est pas finie ; « Pour qui avez-vous voté ? N’est-ce pas pour le numéro 4 ? Certaines personnes veulent nous voler notre victoire, et nous n’allons pas accepter. La cour a rendu son arrêt pour satisfaire un camp des personnes mais la vérité est loin de tout ce que cette cour a montré à la face du monde. Tous les juges de cette cour n’étaient pas d’accord avec ce vol électoral, il y a un qui est de l’Est qui a refusé et a dit que les avocats de FAYULU avaient raison. Quand on impose au peuple d’être dirigé par une marionnette, tout ce que ce peuple avait comme aspiration reste hypothétique, » a-t-il indiqué  

Toujours gagnant                                                                                                        

Martin Fayulu ne veut pas baisser le bras, il se dit être déterminé et demande à la population de résister pacifiquement pour réclamer la vérité des urnes : « je ne vais pas accepter un faux résultat, le combat continue nous avons déposé nos requêtes à la haute cour de l’union africaine qui se charge des droits de l’homme et du peuple; la communauté tant nationale qu’internationale devra savoir que nous avons deux propositions ; -la CENI doit se servir de tous les PV de bureaux de vote pour nous présenter le vrai résultat, -et si cette CENI nous dira que ces PV ne sont plus, qu’elle réorganise les élections dans un délai de six mois. Nous savons que vous allez voter pour nous comme vous l’avez fait le 30 décembre l’an dernier, notre lutte est pacifique, je ne vous demande pas de prendre les armes, ce sont les faibles qui recourent aux armes. Je vous demande de résister pacifiquement, la victoire du peuple ne doit pas être volée. » A-t-il précisé.

Notons que les éléments de l’ordre ont sécurisé et encadré les militants et sympathisants de LAMUKA depuis l’aéroport jusqu’au stade Afia où ce meeting a été tenu. Aucun dégât matériel n’a été signalé.

Partager ceci