Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier 'T' in /htdocs/admin/functions.php on line 461

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '4' in /htdocs/admin/functions.php on line 724

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '5' in /htdocs/admin/functions.php on line 735
EMERGENCE-GROUPE: Beni ville et Territoire et Butembo, apprêtez-vous, les élections arrivent le 31 mars 2019 (C. Nangaa)
  • info@emergence-groupe.com
  • +243972727228
  • 23-02-2019
  • Prince Bagheni
​​​​​​​Les élections auront lieu le 31 MARS 2019, rien ne pourra obliger la CENI à les reporter pour la deuxième fois dans les entités où elles n’étaient tenues en décembre dernier, sont là les dires de Corneille NANGAA Président de la commission électorale nationale indépendante CENI, propos tenus ce vendredi 22 FEVRIER 2019 à son arrivée à Goma.

Selon cet officiel de la centrale nationale électorale, les raisons qui ont justifié le report de ces élections n’ont plus d’ampleur préoccupante à ce jour. Les efforts du gouvernement font que la situation sécuritaire ne soit plus une entrave à cette tenue; « Le principe a été levé depuis l’année dernière au temps le congolais ont voté ailleurs sur l’étendue nationale, au temps les populations de Beni territoire, Beni ville et Yumbi dans la province de Maindombe doivent voter et nous avons bien dit que ça sera le 31 mars. Je suis à Goma, je conduis une équipe politique et technique pour évaluer la situation, nous allons nous rendre à Beni et Butembo pour une préparation technique. Nous faisons aussi le déploiement des machines à voter et nous allons voir comment seront formés ceux qui étaient recrutés, tout cela pour permettre aux populations d’aller voter ce 31MARS », a dit le patron de la CENI

Rappelant les motifs qui ont justifié le report de ces élections, il a précisé que tous les services de l’équipe de riposte contre la maladie à virus ébola présentent un résultat positif, chose qui fait que l’espoir de cette population soit nourri: « je compatis avec la population de BENI et BUTEMBO par rapport à tout ce qui se passe là-bas, pour ce qui concerne la maladie à virus ébola, les échos des équipes de riposte donnent espoir, il n’y a rien à craindre aujourd’hui. Le message spécial à lancer à l’endroit de toute la population est unique ; que cette population se prépare pour ces élections qui sont prévues pour le mois de mars. Les organisations de la société civile doivent continuer à sensibiliser la population et que les ambitieux politiques soient prêts », a dit C.Nangaa.

Certains candidats du grand Nord qui étaient dans sa suite, se disent satisfaits de la détermination de la CENI. Pour Crispin Mbindule, cette tenue d’élections pourra avantager la population qui, pensait déjà être oubliée par les décideurs à cause de leur non effectivité en décembre dernier. Il a renchéri disant que la visite du président Corneille Nangaa dans le grand Nord pourra rassurer plus d’une personne qui voudrait que ces entités soient aussi représentées à l’assemblée provinciale et nationale: « C’est nous les candidats du grand nord qui sommes partis à Kinshasa pour aller rappeler à la CENI que notre population a besoin des élections. Le président Nangaa a accepté de descendre sur place pour qu’il fasse une étude de faisabilité et voir si la causalité qui a fait que le report soit effectif a toujours d’ampleur. Nous avons toujours dit qu’à Butembo il n’y a pas de problèmes. Ces élections peuvent se tenir. Dans notre cahier de charges déposé à la CENI nous avons exhorté cette commission de ne pas organiser les élections de gouverneur à l’absence des députés qui seront élus à Beni et Butembo, heureusement nous avons été entendus. Il y a de quoi se réjouir aujourd’hui toute la population va voter le 31 mars, ses représentants, bien que malheureusement elle ne votera pas son président ».

Notons que le président de la CENI a échangé avec tous les élus provinciaux du Nord Kivu présents à Goma l’après-midi de ce vendredi. La question au centre des échanges dans cette rencontre était la prévision de la convocation de la session extraordinaire de l’Assemblée provinciale du Nord KIVU. Si celle-ci était convoquée, les députés ne se limiteraient qu’à la validation des mandats des députés déjà élus, a-t-on appris.

Partager ceci