Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier 'T' in /htdocs/admin/functions.php on line 461

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '4' in /htdocs/admin/functions.php on line 724

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '5' in /htdocs/admin/functions.php on line 735
EMERGENCE-GROUPE: Nord-Kivu: Signature des arrêtés des numéros matricules de tout premiers agents de la fonction publique provinciale 
  • info@emergence-groupe.com
  • +243972727228
  • 21-02-2019
  • Prince Bagheni
​​​​​​​Au moins 850 personnes ont été mécanisées dans la province du Nord-Kivu. La cérémonie qui a consisté à la signature des arrêtés justifiant leur reconnaissance dans le ministère de fonction publique provinciale est intervenue ce mardi 19 février 2019 à GOMA.

Dans son allocution, le gouverneur de la province du Nord-Kivu Julien Paluku a souligné que cette reconnaissance  de tous les agents comme fonctionnaires de l’Etat formalise l’administration publique au niveau de la province et fait que la situation sociale de plus d’une personne soit améliorée ; « la cérémonie d’aujourd’hui est grandiose pour la province, parce que depuis près de quatre années nous étions en train de mener des navettes à Kinshasa au ministère national de la fonction publique. Notre rêve se matérialise, tous ces agents viennent d’obtenir leur numéro matricule qui les identifie et Ils seront payés en fonction de cela, nous sommes la première province qui vient de mécaniser ses agents. »

A lui de rassurer à ces agents que le changement de régime ne pourra pas affecter leur positionnement. Ils sont et restent agents de l’Etat même après le départ de l’autorité qui a fait que leur matricule soit délivré : « C’est pourquoi je vous ai dit, ces agents ne sont pas agents de Julien Paluku. Ils sont administratifs et non politiques. Même quand je ne serai plus là demain, l’autre qui sera à la tête de la province ne va pas les remplacer, il peut plutôt nommer ses collaborateurs mais ceux qui sont administratifs seront toujours en fonction », a rassuré le chef de l’exécutif.

Celui-ci a indiqué que ces agents seront au service de l’Etat sous la conduite d’un directeur qui est le haut fonctionnaire en province, contrairement au secrétaire général qui gère ceux-ci au niveau national : « L’opinion doit savoir que ces fonctionnaires seront partagés en deux groupes celui qui aura 500 agents de collaboration et 350 agents de commandement, tous guidés par un directeur provincial. »

Les bénéficiaires des arrêtés n’ont pas dissimulé leur satisfaction. On pouvait lire la joie sur leur visage. Un parmi eux nous a signifié que ce numéro matricule arrive à un bon moment où ils font face à plusieurs maux justifiés par la situation économique et a remercié le gouvernement provincial pour tous les efforts consentis :   «  Je suis content d’avoir un numéro matricule aujourd’hui, je suis maintenant identifié, à partir de mon numéro matricule chaque fin du mois j’aurai mon argent, merci beaucoup au gouvernement provincial qui s’est beaucoup battu dans l’affaire. Nous sommes fiers de lui et que le Bon DIEU puisse bénir tous ceux qui sont intervenus pour que nous trouvions ce matricule », a dit monsieur Symphorien.

Signalons que tous ces agents sont ceux qui travaillent à l’assemblée provinciale et au gouvernement provincial comme administratifs.

Partager ceci