Beni : la gestion des officines pharmaceutiques est entachée des irrégularités!

Le 25 septembre de chaque  année le monde commémore la journée internationale du pharmacien ; il a été institué pour mettre en évidence le rôle important de cette catégorie des auxiliaires de santé publique dans la chaîne de vente et de la consommation des médicaments et autres produits pharmaceutiques.

Beni : la gestion des officines pharmaceutiques est entachée des irrégularités!

La journée internationale du pharmacien fait également appel à la controverse sur les qualifications du personnel commis à la vente des médicaments et autres produits pharmaceutiques; il s'agit de l'une des grandes préoccupations et défis de l'inspection des pharmacies.

« Nous jouons un rôle très important dans la société en matière de la vente des médicaments car nous administrons les premiers soins aux patients. L’inspection des pharmaciens a beaucoup des défis à relever surtout éradiquer complètement le phénomène charlatanisme mais aussi une remise à niveau tous les tenanciers » ; explique FESTON SINDANI inspecteur des pharmaciens de Beni ville et Territoire explique.

Pour ce faire l'inspection des pharmacies assure également le contrôle des médicaments puisque la République démocratique du Congo en particulier et l'Afrique en Générale font partie des plaques tournantes des médicaments contrefaits et avariés.

Coulant dans la même veine que l’inspecteur des pharmaciens, certains pharmaciens de Beni ont reconnu certains défis. Ils appellent tous les patrons ayant des pharmacies au bon sens car il y a certains d’entre eux qui font des recrutements clandestins sans que l'inspection ne soit informée. 

Mais aussi, d’autres (pharmaciens) ont dénoncés le trafic et la commercialisation de certains produits prohibés fait sous le nez et la barbe de l’inspection des pharmaciens. D’où, ils appellent l'inspection à bien jouer son rôle car les pharmaciens sont les partenaires directs et de tous les jours de la population.

Signalons que le rôle de l'inspection des pharmaciens reste déterminant pour limiter la circulation des faux médicaments dans cette partie du pays. Bien au-delà, barrer aux pharmaciens charlatans, vu que les tenanciers des officines pharmaceutiques jouent souvent le rôle des médecins.  Ils diagnostiquent, passent des examens et prescrivent des médicaments à leurs clients. Et tout cela dans un laps de temps.

NURU IBRAHIM depuis béni ville.