Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier 'T' in /htdocs/admin/functions.php on line 461

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '4' in /htdocs/admin/functions.php on line 724

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '5' in /htdocs/admin/functions.php on line 735
EMERGENCE-GROUPE:  Goma : les opérateurs économiques du Rwanda et de la RDC conjuguent les efforts pour le développement
  • info@emergence-groupe.com
  • +243972727228
Le Gouverneur du Nord-Kivu avec les hommes d'affaires
  • 31-10-2019
  • Yassin Bin Ndaye

 Goma : les opérateurs économiques du Rwanda et de la RDC conjuguent les efforts pour le développement

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita a reçu en audience le vendredi 25 octobre 2019 une délégation de la chambre de commerce du Rwanda conduite par Monsieur François Nsengiyumva, accompagné du vice-président de la fédération des entreprises du Congo (FEC) Monsieur Bercky Chirimwami dans le cadre de mener les actions communes dans le domaine agricole en province du Nord-Kivu. 

« Ils sont nos homologues. Les opérateurs économiques du Rwanda qui ont sollicité l’audience auprès de l’autorité provinciale afin d’exprimer leur souci de vouloir travailler avec nous dans le cadre du développement de nos deux pays » a expliqué Bercky Chirimwami.
Ces opérateurs économiques rwandais comptent mener ensemble avec leurs homologues de la RDC, des activités d'investissement en province du Nord-Kivu, et cela pourrait se faire notamment dans le domaine agricole.
Selon le président de la chambre de l’agriculture et l’élevage du Rwanda monsieur François Nsengiyumva, cette visite d’affaire s’inscrit dans la recherche des solutions fraternelles dans la communauté congolo-rwandaise. « Nous venons pour discuter comment mettre nos énergies ensemble pour les deux communautés d’homme d’affaire du Rwanda et de la RDC afin de faire le travail en commun pour permettre à nos communautés de bénéficier de l’évolution du marché mondial et de notre positionnement comme nous sommes déjà dans la zone d’échange intercontinental qui démarre d’ici le 20 juillet 2020 » a-t-il dit.
Ces deux communautés d’homme d’affaire ont déjà eu à discuter ensemble leur plan d’action qu’ils ont présenté afin devant le chef de l’exécutif provincial. « Nous sommes assis ensemble pour nous préparer comment nous pouvons maximiser les profits d’entrer dans cette zone de libre échange continental qui démarre d’ici peu. Aussi particulièrement comme quelqu’un qui vient du secteur agricole, il y a des échanges des produits que nous voulons renforcer que nous importons sur le marché tel que par exemple le maïs qui va jusqu’en Zambie tant dis qu’au Congo, avec la stabilité, il y a moyen de produire et d'écouler le maïs sur le marché rwandais. Nous y croyons et nous restons convaincu qu'il y a les possibilités d’augmenter la production au Nord-Kivu et l'envoyer au Rwanda  ont-ils martélé.
Concernant ce secteur, il y a plusieurs produits à exploiter dont le maïs, le soja, palmier à huile et autres produits a précisé François Nsenfgiyumva. « Ce sont des produits de base qui peuvent être importer à partir du Congo. Aussi de l’autre côté, il y a ce que nous produisons et nous devons également les exporter de façon beaucoup plus formelle sur le marché congolais » a indiqué François qui se veut voir créer une relation équitable et bilatérale entre les deux secteurs.
Les attentes des hommes d’affaires rwandais
« Nous attendons le renforcement de nos relations de la part de nos homologues de la FEC, nous sommes les hommes d’affaire, nous pouvons non seulement faire le commerce entre nous mais aussi nous pouvons faire des investissements communs » a fait savoir le président de la chambre de l’agriculture et de l’élevage du Rwanda.  « Nous voulons dépasser les relations commerciales pour aller au-delà des relations d’investissements communs pour produire ce que nos populations ont comme besoins et exporter sur d’autres régions africaines. Nous attendons du gouverneur, la facilitation et une bonne gouvernance dans toutes nos activités liées à cet échange » ajoute-t-il.
« Nous osons croire que c’est le début d’un nouvel air entre nos deux communautés d’affaire » lance François Nsengiyumva au sortir.

Partager ceci