Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier 'T' in /htdocs/admin/functions.php on line 461

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '4' in /htdocs/admin/functions.php on line 724

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '5' in /htdocs/admin/functions.php on line 735
EMERGENCE-GROUPE: Goma : Bashwira Zacharie demande la promotion de la femme pour espérer au développement
  • info@emergence-groupe.com
  • +243972727228
  • 31-03-2019
  • Prince Bagheni
​​​​​​​Dans le cadre de la clôture du mois de la femme une vingtaine d’organisations était dans un atelier de formation et renforcement de capacité le samedi 30 Mars 2019 sous le leadership du Club Radio France Internationale Goma. Objectif, impliquer les acteurs œuvrant dans la promotion du genre à lutter contre les violences qui rendent victime la femme.

Pour Bashwira Zacharie président de ce club, il était important de réunir ces acteurs pour qu’ils soient à même de mener leurs démarches, défendre les droits de la femme et lutter contre toutes formes de violences faites contre celle-ci. « Nous voulons que les animateurs des structures réunies soient formés et capacités, pour qu’ils défendent valablement les droits de la femme et que les notions liées au genre soient promues. Il est possible d’avoir un monde où les disparités ne sont pas présentes, chaque créature est respectée entant que telle et ses droits sont défendus par ses paires » a-t-il souligné. Il a indiqué que les femmes continuent à être victimes du non-respect des textes et des lois qui prônent leur parité. « Les coutumes rétrogrades qui freineraient l’intégration et la considération complète de la femme entant que telle dans la communauté doivent être bannies » dit-il. Chose qui, selon lui, sera possible à partir d’une sensibilisation continue de toutes les couches de la population. « Nous nous battons chaque jour pour amener la communauté à comprendre que la femme est un être capable. Ceux qui continuent à considérer celle-ci comme un objet doivent savoir que le temps est révolu, aujourd’hui il y a plus d’un texte qui parlent des droits de la femme. Les hommes doivent accepter que les femmes peuvent aussi faire quelque chose, elles sont en train de montrer à la face du monde plus d’un exploit. Voilà pourquoi nous disons dans toutes nos sensibilisations que leur intégration et considération dans la société ne sont plus à négocier » a-t-il martelé.

Qui doit faire la promotion de la femme ?

A cette question, Maître Zacharie Bashwira a dit que la communauté doit promouvoir à tout prix la femme, vu ce que cette dernière fait en faveur de celle-ci jour après jour. « Il est grand temps que les hommes acceptent de valoriser la femme, lui donner la place qu’elle mérite. Si on se met à promouvoir la femme et le genre, on atteint vite le progrès et le développement. Nous savons qu’elle est l’administratrice du développement familial, nous devons continuer à militer pour que cette femme soit administratrice du développement communautaire » a-t-il recommande.

Les participants quant à eux pensent que la femme doit connaitre son rôle et cela fera qu’elle soit la première personne à défendre ses droits. « Je suis vraiment contente, j’ai beaucoup appris dans cet atelier. Personnellement je reconnais que si la femme a une idée par rapport à ses potentiels, elle ne sera pas passive, c’est elle qui sera la première à défendre ses droits » a dit Rachel Amani, une participante.

Partager ceci