Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier 'T' in /htdocs/admin/functions.php on line 461

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '4' in /htdocs/admin/functions.php on line 724

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '5' in /htdocs/admin/functions.php on line 735
EMERGENCE-GROUPE: Goma, nouvelle marche de la lucha RDC-Afrique 10 jeunes arrêtés
  • info@emergence-groupe.com
  • +243972727228
  • 29-05-2018
  • N. M.

Goma, nouvelle marche de la lucha RDC-Afrique 10 jeunes arrêtés

A l’occasion de la journée internationale des Droits de l’homme célébrée le 10 décembre, les jeunes du mouvement citoyen LUCHA RDC-Afrique ont organisé une marche ce lundi, 11 décembre dans la ville de Goma. Vision, déposer un mémorandum à la MONUSCO dans lequel ils dénoncent des cas de violations des droits de l’homme en RDC. La police les a dispersés et 10 d’entre eux ont été arrêté avant d’atteindre leur objectif.

Dix jeunes militants dont une fille du mouvement citoyen lutte pour le changement « LUCHA RDC Afrique » ont été arrêtés à Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu ce lundi 11 décembre 2017. Ces jeunes étaient dans une marche pacifique pour dénoncer les abus des droits humains qui sont vécus en République Démocratique du Congo sous les yeux de la communauté internationale. Du rond-point BDGL ils se dirigés au quartier général de la mission onusienne ou ils devraient déposer un mémorandum à ce sujet. Avant qu’ils n’arrivent au point de chute, ces derniers ont été dispersés par la police qui a tiré des gaz lacrymogènes avant d’en arrêter 10.

Ces militants souhaitent que les gouvernements au monde entier en général et la communauté internationale en particulier prennent des mesures idoines et pragmatiques pour mettre fin aux actes des violentions de Droits de l’homme en RDC.


« Nous regrettons le paysage politique en RDC et pensons qu’au lieu qu’il soit un espace ethnique de création d’élévation morale et même spirituelle, il est devenu un panorama récréatif ou des esprits médiocres et fantoches, des sophistes de la brousse professent le burlesque et la haine de l’autre » signale l’un de ces jeunes.


Pour la question électorale, la Lucha RDC-Afrique déplore que la mise en œuvre des accords du saint sylvestre connaisse aujourd’hui des nombreuses embuches qui mettent en péril le processus pour une alternance civilisée, crédibles et apaisée.

« Le pouvoir de Kabila a et continue à défier les principes clés de l’accord de la saint sylvestre en affichant des attitudes et comportements de nature à ne pas faciliter la décrispation du climat actuel » déplore un militant de lucha RDC-AFRIQUE.

Dans ses attentes, ce mouvement recommande notamment à la communauté internationale d’imposer des nouvelles sanctions ciblées contre les personnes véritables auteurs de violentions graves de Droits de l’homme dans le pays. Selon eux, celles-ci devraient inclure les hauts responsables du gouvernement central et provinciaux car disent ces jeunes, ces sanctions exerceraient une pression au gouvernement congolais devenu pour eux vedette dans le non-respect des textes et engagements.

« La MONUSCO doit mettre en pratique la résolution 2348 en mettant en place toutes les mesures possibles en utilisant des casques bleus sur terrain pour dissuader les violences et ainsi protéger les civils » dixit le communiqué de la Lucha RDC-Afrique.

Ces jeunes militants de la Lucha ont marché à l’occasion de la journée internationale de Droits de l’homme célébrée chaque 10 décembre de l’année n’ont pas pu faire arriver leur mémorandum à destination. 

Partager ceci