Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier 'T' in /htdocs/admin/functions.php on line 461

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '4' in /htdocs/admin/functions.php on line 724

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '5' in /htdocs/admin/functions.php on line 735
GOMA; L’émergence de l’Afrique est possible seulement à partir d’une opportunité d’affaire endogène ; dixit Jackson kamanda

GOMA; L’émergence de l’Afrique est possible seulement à partir d’une opportunité d’affaire endogène ; dixit Jackson kamanda

Prince Bagheni 05, Février, 2019 364 vues

​​​​​​​Après sa tournée à Bukavu et Bujumbura, le représentant de Kwakoo Group dans les pays francophones, Jackson Kamanda mobilise toutes ses énergies pour sensibiliser la population congolaise en particulière et de toute l'Afrique en général pour qu'elle s'approprie les services qu'offre cette jeune société, tels que : e-commerce, Onyx pay et Onyx Count. Cela dans la visée de trouver tant soit peu des solutions pérennes au problème de la pauvreté généralisée sur le continent et ainsi améliorer le social de la jeune classe montante. Ce spécialiste a eu à rendre clair les avantages de ces nouvelles méthodes lors d'un échange avec la presse locale ce 3 Février 2019 à Goma avant qu'il ne s'envole pour Kinshasa.

Comme partout ailleurs en Afrique, il existe en République Démocratique du Congo, des personnes qui ont des nouvelles méthodes qui peuvent financer les conceptions de tiers pour aboutir à la création des entreprises capable de résoudre les problèmes d’approvisionnement. De façon générale, Jackson Kamanda a souligné que ces idées ou conceptions émaneraient d'une prise de conscience des problèmes de la société par la population. Cette dernière doit être motivée à mettre sur pied ses propres emplois et non chercher à travailler pour un salaire dans une entreprise, car dit-il, c'est rare de devenir riche en étant salarié. Cet innovateur a également signifié que ce que font les entreprises multinationales doit nous révolter à prendre nous-même, des initiatives, pour sortir l'Afrique de la misère chose qui pourrait être possible à partir d’une auto-prise en charge; « Il s’agit d’apprendre aux Africains à adopter l'idée des financements participatifs, de la mentalité de valoriser ce qui est produit en Afrique. En faisant cela, nous serons en train de booster l’émergence de tout le continent. » S’appuyant sur l’affirmation selon laquelle l’on est fort que lorsqu’on travaille en équipe, Jackon kamanda a indiqué que ce sont les contributions de ceux qui vont s’approprier la vision qui feront que celle-ci puisse produire des retombées salutaires; « si les autres Nations ont émergé sous d'autres Cieux, c'est grâce au financement participatif. Deux ou trois personnes trouvent une idée innovatrice et font participer la foule à la matérialisation de celle-ci en apportant des contributions, appelées ici les financements participatifs ».

Parlant du transfert d’argent venu de l’étranger, Jackson Kamanda a donné espoir signifiant que la plate-forme kwakoo groupe a déjà trouvé un moyen qui réduirait les charges de transfert; « nous nous sommes imprégnés de cette situation liée au taux de transfert, les Africains perdent beaucoup d’argent envoyé par la diaspora et cela à partir d’un taux très élevé de pourcentage pour effectuer les transactions. C’est la raison de ONYX PAY qui est une branche qui pourra permettre aux africains de transférer leur argent à moindre cout ».

D’autres produit de Kwakoo groupe, a indiqué Jaskson Kamanda s’étalent sur l’éducation. C’est le cas du projet « ONYX SCHOOL » qui prend la deuxième position dans cette plate-forme. Selon cet acteur économique, les matières qui sont apprises dans nos écoles sont incompatibles avec nos problèmes, il faut une reforme dans le secteur éducatif pour amener les africains à bien jouer leur rôle et faire avancer leurs propres économies estime-t-il; « à l’école on nous enseigne les mathématiques et la biologie, les physiques et autres sciences qui malheureusement ne solutionnent pas nos difficultés. Pourquoi on ne nous a pas enseigné comment créer la richesse ? Pourquoi on ne nous enseignerait pas aussi la monnaie ? » S’est-il questionné ! « Nous avons la vision avec le projet Onyx school pour avoir des écoles sur le continent qui pourront former les africains dans le concret, dans ce qui est faisable et parvenir à trouver des solutions variées aux maux qui inquiètent plusieurs personnes aujourd’hui ».

Cette plate-forme électronique a comme référence les grandes plates-formes mondiales notamment; Amazone et Ali baba. La particularité de Kwakoo Group est qu’il vise à promouvoir les produits Africains et voudrait également que le continent Africain consomme en majorité les produits et services produits localement. Ceci fera que l’économie soit relevée, a-t-il indiqué.

En concluant, le représentant régional de Kwakoo Groupe a rappelé que le problème de l’Afrique n'est pas le manque du matériel plutôt d’hommes qui peuvent relever le défis en exploitant les moyens disponibles: « les matières premières brutes ne peuvent pas apporter une valeur ajoutée à nos richesses. D’où la nécessité de leurs transformations et exportation. En le faisant on peut assurer une prospérité sur le continent. Qui doit faire cela? Il faut qu’il y ait des hommes capables pour le faire et ces hommes ne manquent pas, voilà la raison d’être de ONYX INDUSTRY, et sur ce terrain nous avons mis sur pied la première industrie qui fabrique de postes téléviseurs au niveau de kampala » fait-il savoir.


Partager ceci

Share contents button