Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier 'T' in /htdocs/admin/functions.php on line 461

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '4' in /htdocs/admin/functions.php on line 724

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '5' in /htdocs/admin/functions.php on line 735
Nord-Kivu : Adèle Bazizana sensibilise sur la lutte contre Ébola en milieu scolaire

Nord-Kivu : Adèle Bazizana sensibilise sur la lutte contre Ébola en milieu scolaire

Prince Bagheni 06, Septembre, 2018 124 vues

​​​​​​​Le lundi 3 septembre 2018, jour de la rentrée scolaire, Madame Adèle Bazizane Maheshe, ministre provinciale de l'éducation en province du Nord-Kivu, a effectué une tournée dans certaines écoles du territoire de Nyiragongo et celles de la ville de Goma. Objectif, se rendre compte de l’effectivité du début de l’année scolaire. Elle a ainsi sensibilisé sur la riposte contre la maladie à virus Ébola.

Durant cette tournée, la ministre provinciale a félicité les Chefs d'Etablissements scolaires d'avoir respecté les dispositifs sanitaires visant à éviter la propagation du virus à Ébola en milieu scolaire. « Le lavage des mains doit être de rigueur pour nous rassurer que la santé de tous nos enfants qui sont à l'école est préservée », a-t-elle signifié. Elle a révélé que la maîtrise de cette épidémie demeure le souci majeur du gouvernement de la république démocratique du Congo et de ses partenaires. « D’un commun accord avec le ministère de la santé, au courant de la semaine nous allons rendre disponible une équipe de relais communautaires qui sera déployée dans toutes les écoles de la province pour prélever la température de chaque enfant tôt le matin avant d'entrer dans la cour pour se rassurer qu'il n'y ait pas d’enfants qui présentent la fièvre et qui accèdent aux salles de classe », a promis Adèle Bazizane Maheshe.

La ministre a émis le vœu de voir chaque école réservoir une salle de quarantaine pour les enfants qui présenteraient une température douteuse ce, avant qu'ils ne soient transférés dans les structures sanitaires spécialisées à temps utile. Aux parents qui tardent à envoyer les enfants à l'école, Adèle Bazizane Maheshe a souligné qu'ils seront à la base de la perte des matières pour leurs enfants. « Nous n'aurons même pas un jour à perdre pour cette année scolaire, le calendrier doit être scrupuleusement respecté » a-t-elle argumenté.

En définitif, la ministre de l’éducation en province du Nord-Kivu a demandé aux chefs d'établissements de ne pas renvoyer les enfants à la maison par motif qu'ils n'ont pas payé. Selon elle, cette pratique qui est devenue une culture dans nos écoles doit prendre fin et cela à partir des descentes permanentes qui seront réalisées par les inspecteurs et chefs des sous divisions de l’enseignement. « Plus question de rester au bureau, nous devons nous déployer dans les écoles pour voir ce qui se passe et améliorer ce qui est à améliorer, nous ne devons plus laisser aux chefs d'établissements la latitude de faire ce qu'ils veulent dans les écoles. Nous avons une main mise sur toutes les écoles de la province. Il nous faut des mesures imposantes pour ceux qui ne voudront pas observer les instructions en vigueur en matière d'enseignement en RDC » a-t-elle martelé.

Les enfants visités ont bénéficié de certains objets scolaires, une manière pour la ministre de soutenir les parents qui, selon elle, continuent à assumer leur responsabilité, celle d'envoyer les enfants à l'école en dépit des vents et marrées.


Partager ceci

Share contents button