Rutshuru : Katembo Muzee se lave devant sa base électorale  

Joseph Tsongo 08, Août, 2018 130 vues

Katembo Muzee est un jeune député national élu de Rutshuru en 2011. Il a rejoint sa base électorale ce dimanche 29 juillet 2018 et a réussi à réunir une grande foule au cours d’un meeting populaire. Tout s’est passé au stade de football communément appelé Bilima dans l’agglomération de Kiwanja.

Juste au début de son allocution devant la foule, essentiellement composée des femmes et des jeunes, le député Katembo Muzee a commencé par s’attaquer à ses détracteurs en ce terme : « les gens cherchent à me salir, oubliant que je suis déjà un député national et que je suis dans la cour des grands ». En disant ceci, il faisait allusion au tapage selon lequel il avait eu des relations amoureuses avec l’une de ses mobilisatrices à Kiwanja.

Comme s’il été devant un tribunal, le plus jeune député élu de Rutshuru, s’est défendu disant qu’il ne peut pas céder face aux imputations des gens qui pensent qu’il faut faire de la politique pour humilier leurs pairs : « j’ai des atouts, je suis une ceinture noire…mais je n’ai pas le droit de me battre sur la route » a-t-il fait savoir, quand la foule faisait des cris intempestifs face à un discours que certains observateurs ont jugé creux dès le départ.

Seules les œuvres parlent

Avec un air sérieux, Katembo Muzee a un tout petit peu joué au pasteur en disant sans citer le nom de personne, que même si les gens sont en train de souiller son image, Dieu va lui laver : « le jugement de Dieu attend ceux qui salissent le nom de son enfant », disait-il, avant d’ajouter : « allez leur dire, si les gens peuvent parler de Moise Katumbi aujourd’hui c’est à cause de ses œuvres et si les gens parlent de moi aujourd’hui c’est également à cause de mes œuvres ». 

A la dernière nouvelle, le jeune député national qui avait raté les élections de 2006, aujourd’hui membre du parti politique AFDC, annoncé sa double candidature aux élections provinciales avant de parler de son bilan en termes de développement de cette agglomération.

Prenant la parole, un père de famille désemparé face au discours des députés qui défilent ces derniers temps, pense que ces candidats doivent se concentrer à l’essentiel que promettre le développement qu’ils n’ont pas réussi à déclencher bien avant.


Partager ceci

Share contents button