Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier 'T' in /htdocs/admin/functions.php on line 461

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '4' in /htdocs/admin/functions.php on line 724

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '5' in /htdocs/admin/functions.php on line 735
Nord-Kivu : le FCC lance la campagne électorale sur un ton rassurant

Nord-Kivu : le FCC lance la campagne électorale sur un ton rassurant

YN & Prince Bagheni 29, Novembre, 2018 96 vues

​​​​​​​C’est donc parti pour la campagne électorale pour les scrutins du 23 Décembre 2018 du côté du Front Commun pour le Congo. Le coordonnateur provincial de cette plateforme au nord Kivu, Julien Paluku Kahomgya a tenu un meeting populaire à Goma dans le stade de volcan le mercredi 28 novembre où tous les partis membres du FCC ont pris part. Un seul mot à l’ordre du jour; appelons tous les monde à voter pour Emmanuel Ramazani Shadary.

Dans son adresse aux militants, Julien Paluku Kahongya coordonnateur provincial du FCC,  a réaffirmé que les élections se tiendront en RDC le 23 décembre 2018 conformément au calendrier publié par la Commission Electorale Nationale indépendante, CENI ; «  Ceux qui doutent encore de la tenue de ces scrutins rêvent en plein jour et seront surpris de rater cette chance de se faire élire par un électorat qui attend une alternance à la tête de la nation », a dit  cet acteur politique qui est gouverneur du nord Kivu depuis les premières élections démocratiques de 2006 en RDC. Rassurant Julien Paluku a dit ouvertement à toute la foule venue en masse ; « Nous attendons le 23 décembre pour élire Notre candidat Emmanuel Ramazani Shadary. Les amis ont cru que le président Kabila ne pouvait pas respecter sa parole en désignant son dauphin, eux s'attendaient à une attitude d'entêtement et s'imaginer un chaos. » parmi les dignitaires du FCC, la présence des cadres nationaux s’est fait remarquer et fort de ce soutien, le coordonnateur provincial a félicité le président de la république Joseph Kabila visionnaire du front Commun pour le Congo ; « Notre autorité morale n'avait pas opéré un choix hasardeux en désignant Emmanuel Shadary comme son dauphin, il a jeté la balle dans le camps de tous ceux qui représentent les partis qui composent le FCC et a demandé à chacun de lui présenter quatre noms, et pour ceux qui sont forts en statistiques, si un élément revient plusieurs fois la courbe sera élevée, c'est le nom de Shadary qui est revenu plusieurs fois dans les propositions présentées par ces partis, c'était normal qu'il soit désigné », a dit Julien Paluku.  

De la machine à voter,

Au sujet de la machine à voter, le Front Commun pour le Congo est prêt pour les élections et l’outil de travail proposé par la CENI ne cause aucun problème. C’est en tout cas ce que Julien Paluku a soutenu devant les candidats des regroupements membres du FCC. Dans ses propres termes, le coordonnateur provincial de la campagne du candidat numéro 13, a fait remarquer que les opposants veulent échapper à la machine et créer un climat de chaos dans le pays, climat qui occasionnerait la balkanisation de la république ; « Les amis disent qu'ils ne sont pas d'accord avec la machine à voter, ce sont de faux fouillant, ils l'ont appelée machine à voler, à tricher… Même nous, nous ne sommes pas d'accord avec une machine qui peut occasionner le vol et la tricherie, mais nous soutenons l'outil qui va favoriser la tenue des élections le 23 décembre et c'est la machine à voter. Que les amis restent calmes Ils seront battus le 23 décembre, eux même le savent voilà pourquoi ils veulent que les élections ne se tiennent pour que leur projet de balkaniser soit appliqué, ils ont toujours cette vision. »

Taquin, Julien Paluku a rappelé les déboires de l’opposition dans les démarches à se trouver un candidat commun ; « ces autres là pour désigner leur candidat commun, vous savez ce qui a été relayé dans les médias, dans moins de 24 heures d'autres ont retiré leur signature avec comme prétexte, la base n'est pas d'accord, alors si on pouvait leur donner la gestion de ce grand pays Comment Ils pourraient s'en sortir ? La commande de la nation doit être donnée à ceux qui méritent. Aujourd'hui je n’en vois pas deux. Je vois seulement l'homme de Shadary », a martelé Mr Julien Paluku.

Pour couper court à toutes les rumeurs selon lesquelles voter pour Shadary c'est accepter les massacres à Beni, Julien Paluku a proféré que chaque leader a une mission spécifique pendant son règne ; « La population doit savoir que quand on est chef, on a une mission précise pour son règne, Kabila a géré le pays pour deux mandats successifs et avait une mission de réunifier la nation.  Shadary aura aussi une mission spécifique, Nous devons soutenir son plan d'action qui avantage plus d'une personne, surtout ici à l'Est nous avons Cette chance d'avoir un fils de chez nous comme candidat. Comme il est d'ici c'est à dire il maîtrise le milieu et connaît nos problèmes », a dit le coordonnateur provincial du FCC. C’était avant de recadrer ; « je ne suis pas régionaliste mais je dois vous dire que chacun a son origine et dans la mentalité de bantu on se rappelle à la première position des gens avec qui on a vécu ensemble, c’est à dire les gens de son coin. »

Pour Julien Paluku, la victoire est certaine. Le 25 décembre noël sera la fête du FCC avec la publication des résultats provisoires ; « le 25 décembre la population sera heureuse de célébrer la naissance de Emmanuel avec un président qui porte le nom de Emmanuel, une fierté pour le Kivu en particulier et de la RD Congo en général »,  a plaisanté Mr Julien Paluku.


Partager ceci

Share contents button