Nyiragongo: IPOLK au chevet de 600 enfants, 250 femmes enceintes et 150 personnes vivant avec handicap à Munigi.

Au total 600 enfants, 250 femmes enceintes et près de 150 personnes vivant avec handicap du camp des sinistrés de Kayembe dans le groupement Munigi ont bénéficient d’une assistance de l’association Initiative Plus Olive Lembe Kabila, IPOLK. Toutes victimes de la coulée de lave du volcan Nyiragongo du 22 mai dernier. Chaque matin 600 enfants seront nourris en bouillie riche en nutriment essentiels pour lutter contre la malnutrition. Les personnes infirmes, à mobilité réduite et les femmes enceintes ont reçues chacune un matelas et une couverture.

Nyiragongo: IPOLK au chevet de 600 enfants, 250 femmes enceintes et 150 personnes vivant avec handicap à Munigi.
Assistance aux déplacés du site de Kanyaruchinya par IPOLK

Regroupées en trois catégories, l’objectif Olive Lembe Kabila est de répondre dans un premier temps à l’appel des frères et sœurs les plus affectés par cette catastrophe naturelle. “Mama wa roho” (Femme au grand cœur) comme plusieurs congolais l’appelle, a privilégiée les enfants qui sont les plus vulnérables. Un projet d'urgence “bui nzito” a été mis en place en leur faveur afin de lutte contre la malnutrition dans ce site.

"La première catégorie est celle des enfants. Moi avec mon équipe à la coordination nous avons dénombré à peu près 600 enfants en faveur desquels elle a conçu un projet qu’on appelle “bui nzito”. Chaque matin pendant un mois 600 enfants de 0 à 7 ans recevrons de la bouillie ici”, explique Naason Kubuya Ndoole coordonnateur national d'IPOLK.

En bonne femme, Olive Lembe Kabila a également pensée aux moments difficiles que traversent les femmes enceintes et les personnes vivant avec handicap dans ce camps des déplacés.

              

“ La deuxième catégorie des personnes, ce sont les personnes vivant avec handicap et je veux le mêler avec la troisième catégories qui est celle des femmes enceintes. [...]. Nous avons 250 femmes enceintes et à peu près 150 personnes vivant avec handicap qui bénéficient aussi des matelas et des couvertures”, a dit Naason Kubuya Ndoole.

La première personne à sécuriser pour Olive Lembe Kabila dans ce site “c’est la femme enceinte pour que ce qu’elle porte, c’est un congolais de demain, soit protégé”. Mais également les personnes vivant avec handicap qui ont souffertes doublement.

Lors d’un échange téléphonique avec ces sinistrés, Olive Lembe Kabila a promis  de se rendre à Goma dans les jours avenir afin de compatir avec ses frères et sœurs qui traversent cette période difficile.

Augustin SADIKI