Nord Kivu : Le Parc de Virunga fermé au tourisme jusqu'en 2019

Alors que tout le monde attendait la réouverture du parc national de Virunga au tourisme ce lundi 4 juin 2018, le directeur du Parc, Emmanuel De Merode, dans une correspondance adressée à ses partenaires le samedi 2 Juin dernier dit le contraire : "Pas de reprise de tourisme jusqu'à ce que la sécurité des visiteurs soit totalement garantie".

Nord Kivu : Le Parc de Virunga fermé au tourisme jusqu'en 2019
Gorille des montagnes/Virunga

Le PNVI a enregistré au cours des mois d'Avril et Mai d'énormes pertes en vies humaines dont six éco-gardes et un chauffeur en avril, tous tués dans une attaque sur le tronçon Ishasha kiwanja en territoire de Rutshuru. Aussi, une garde-parc avait été tuée le 11 Mai sur la route Goma-Rumangabo. Ce jour-là, deux touristes britanniques et un chauffeur avaient été enlevés puis libérés sous des conditions jusque-là non élucidées.

Ainsi, cette insécurité a mené à la suspension le 14 Mai, des activités touristiques sur toute l'étendue du Parc National de Virunga jusqu' au 4 juin dernier. Le choc pour ce parc, devenu depuis 2016 une destination touristique reconnu sur l'échiquier mondial est tombé, le samedi 2 juin dernier suite à une lettre d’Emmanuel De Merode adressée aux partenaires du projet Virunga. Dans cette correspondance, le directeur du PNVI dit qu’il n’y aura pas de reprise de tourisme jusqu'à ce que la sécurité des visiteurs sera totalement garantie : "il faut former les équipes de sécurité avec un personnel national et international afin de sécuriser les touristes à l’intérieur et aux alentours du parc du Parc ", dit-il en ajoutant que ce travail prendra du temps et des moyens reconnait le superviseur de ce site reconnu comme patrimoine mondial.

Sans dire quand exactement les activités touristiques pourront reprendre, la correspondance de De Merode à ses partenaires fait ressortir le sentiment de déception après des efforts consentis par divers intervenants qui ont placé leur espoir et confiance en ce projet

Six mois sans activités touristiques au sein du parc, l'économie de la province perdra des milliers de dollars, d'où les répercussions sur son budget annuel adopté et singé par le gouverneur de la province.