Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier 'T' in /htdocs/admin/functions.php on line 461

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '4' in /htdocs/admin/functions.php on line 724

Warning: preg_match() [function.preg-match]: Unknown modifier '5' in /htdocs/admin/functions.php on line 735
EMERGENCE-GROUPE: Nord-Kivu : 3 personnes tuées à Mbau, la véranda mutsanga déclenche des villes mortes
  • info@emergence-groupe.com
  • +243972727228
map-card Nord-Kivu
  • 19-08-2019
  • Yassin Ndaye N.

Nord-Kivu : 3 personnes tuées à Mbau, la véranda mutsanga déclenche des villes mortes

​​​​​​​La tension est restée tendue depuis le matin de ce lundi 19 Août à Beni, Butembo et Oicha, après que trois civils ont été tués par les éléments de l’Adf dans la localité de Mbau. Cette situation a mis ces entités dans une psychose et la population en colère a manifesté sous l’appui du mouvement citoyen « véranda mutsanga »

Le groupe de pression véranda mutsanga a organisé des manifestations dans ces entités visant à rappeler au président de la république de matérialiser la promesse faite à la population de cette partie du Nord-Kivu dans le cadre de la restauration et la consolidation de la paix longtemps caractérisée par les tueries et des massacres en répétition.

« La population civile est toujours victime de ses massacres qui ne disent pas leur dernier mot et il faudra que le Chef de l’Etat concrétise sa promesse d’y mettre fin » se sont donnés comme point d’appui les organisateurs de ladite manifestation. Ces derniers ont fustigé le fait que leur appel à la population de ne vaquer à ses occupations soit refusé par les autorités politico-administratives de ces différentes entités. Ils disent que cette boycotte de leur action a été encore une fois la poudre qui a élevé le feu de la colère de la population.

Suite à la situation tendue, les forces de l’ordre ont dispersé le rassemblement des jeunes par une sommation des tirs à des gazes lacrymogènes.

La population de cette partie nord de la province du Nord-Kivu se dit avoir également peur d’une autre éventuelle menace de ce groupe négatif étranger qui a déjà fait plus d’une année dans ses murs comme nous ont communiqué nos sources sur place.

Partager ceci